Entraînement de la souplesse

Vous aspirez à davantage de souplesse dans votre quotidien et dans la pratique du sport et souhaitez ainsi une plus grande liberté de mouvement? Vous pensez que pour atteindre cet objectif, vous devez exécuter d’interminables exercices d’étirement? Apprenez alors ici de quelle manière vous pouvez améliorer rapidement et efficacement votre souplesse et ce à quoi vous devez faire attention à cette occasion.

Les objectifs

L’objectif de l’entraînement de souplesse est d’améliorer ou de maintenir de façon fonctionnelle la souplesse de l’ensemble des structures participant au mouvement (par ex. muscles, tendons, articulations). «Fonctionnel» signifie que l’amplitude du mouvement envisagée vous garantit une liberté de mouvement totale au quotidien sans mettre en danger la stabilité de vos articulations.

Remarque: la musculation s’avère être une méthode particulièrement efficace pour améliorer votre souplesse car lors de ce type d’entraînement, les mouvements sont effectués correctement jusqu’au maximum possible de l’amplitude individuelle. Ceci signifie que lors d’un entraînement de musculation, il est nécessaire de veiller à ce que le mouvement soit toujours effectué jusqu’à étirement actif total, tout en s’assurant de la réalisation correcte des exercices. Il est en outre recommandé de solliciter vos muscles de manières aussi diverses que possible (c.-à-d. polysportivité).

Voici notre offre

Nous vous proposons diverses possibilités permettant d’améliorer ou de conserver votre souplesse. Que ce soit par des entraînements de musculation, d’endurance ou de fitness collectif, nous veillons toujours à porter une pleine attention à l’aspect de votre souplesse. Les appareils d’entraînement les plus modernes, des systèmes de poulie et des haltères sont à votre disposition pour vos entraînements de musculation, au cours desquels vos muscles sont sous tension pendant la réalisation des exercices. Après l’entraînement d’endurance, vous trouverez dans les zones «d’étirements» de nos centres l’espace et le calme nécessaires pour étirer à nouveau vos muscles sur toute leur longueur et de façon contrôlée. Vous avez en outre la possibilité de participer aux cours de fitness collectif qui, en plus du renforcement de l’ensemble du corps et de la coordination, sont avant tout spécialisés dans l’amélioration de votre souplesse. Important: nos instructeurs sont formés à mettre en place les stimuli nécessaires à l’amélioration de votre souplesse, quelle que soit la forme d’entraînement.

Les groupes cibles

Lorsque vous avez pour habitude de bouger peu et/ou que vos mouvements sont unilatéraux, par ex. si votre activité professionnelle implique une posture du corps monotone (rester assis longtemps), alors les exercices d’entraînement de la souplesse sont tout à fait appropriés pour vous. Nous prenons en compte votre niveau de souplesse actuel lors du choix de la méthode et du moyen d’entraînement.

Votre bénéfice personnel

Un entraînement régulier de la souplesse vous apportera les effets positifs suivants:

  • Une plus grande souplesse vous confère davantage de possibilités de mouvement et renforce ainsi votre capacité de performance.
  • Un entraînement régulier de la souplesse (par le biais de la musculation) vous permet de rééquilibrer les déséquilibres musculaires tels qu’ils apparaissent souvent suite à des charges quotidiennes unilatérales (par ex. la position assise). Votre posture en sera améliorée.
  • En améliorant votre souplesse grâce à la musculation, vous diminuez les risques de blessures lorsque vous effectuerez des mouvements inhabituels au quotidien et/ou au sport.
  • Un entraînement approprié de la souplesse vous apprend à prendre conscience de votre corps. Une meilleure conscience de votre corps et une meilleure sensation corporelle vous aident à réaliser que vous vous trouvez dans une posture contractée. Vous êtes ainsi en mesure de prévenir les contractions et les douleurs qui y sont associées.
  • Une meilleure souplesse fonctionnelle est synonyme d’une plus grande liberté de mouvement. Associée à une tension correcte du corps, la liberté de mouvement apporte douceur, élégance et esthétisme à vos mouvements.

Quelques conseils pour l’entraînement de la souplesse

  1. La souplesse par la musculation
    Améliorez votre souplesse par le biais d’entraînement de musculation correctement réalisé. Nous portons une grande attention à la qualité de l’exécution des exercices. Cela signifie des mouvements lents et contrôlés, réalisés sur la totalité de l’amplitude physiologique maximale possible (du raccourcissement total à l’extension totale puis vice versa). Les tensions de muscles apparaissant en cas de muscles longs contre la charge d’entraînement sont particulièrement efficaces pour l’amélioration de la souplesse et la prévention du raccourcissement des muscles. C’est pourquoi il ne faut jamais que l’augmentation du poids d’entraînement se fasse au détriment de l’amplitude du mouvement.

    Remarque: les «courbatures» classiques correspondent à des «micro-blessures» de quelques fibres musculaires. De telles micro-blessures apparaissent typiquement suite à des activités inhabituelles et déclenchent des processus de réparation et d’ajustement dans le muscle qui doivent protéger le muscle face à des sollicitations similaires survenant à l’avenir. «Inhabituel» se rapporte ici à une contraction de muscle puissante et inaccoutumée et/ou à des longueurs de muscles inhabituellement élevées. Les courbatures ne peuvent être ni évitées ni diminuées par le biais d’exercices d’étirements réalisés juste avant ou après l’entraînement. Étant donné qu’avec la musculation (contrairement à l’entraînement d’endurance), les muscles du corps entier sont sollicités sur la totalité de l’amplitude de mouvement respective, les exercices d’étirement sont superflus après la musculation.
  2. Stretch-out après l’endurance
    «Stretch-out» signifie étirement ultérieur. Par étirement ultérieur, nous entendons que les muscles sollicités pendant une activité musculaire de raccourcissement s’étendant sur la durée (comme c’est habituellement le cas dans l’entraînement d’endurance) doivent être à nouveau bougés sur toute leur longueur pendant un court moment suite à l’entraînement. Nous vous recommandons d’exécuter nos exercices de Stretch-out suite à des unités d’entraînement d’endurance et de fitness collectif mais pas après un entraînement de musculation.
  3. Entraînement d’endurance diversifié
    En cas de mouvements monotones s’étendant sur la durée, vos muscles s’adaptent de manière à fournir une performance optimale en ajustant leur longueur en conséquence de façon fonctionnelle. Lors d’un entraînement d’endurance, ceci signifie souvent que les muscles travaillent à une longueur réduite (cela est par ex. valable pour les muscles de flexion des hanches lors de la pratique du cyclisme avec une posture du corps penchée vers l’avant). Afin d’éviter de telles contractions induites par une activité monotone s’étendant sur la durée, nous vous conseillons de diversifier votre entraînement d’endurance. Pour cela, variez simplement les appareils d’entraînement! Selon la durée de votre entraînement d’endurance, nous considérons qu’il est judicieux d’utiliser deux à trois appareils différents au cours d’une même session d’entraînement.
  4. Diversité
    Nous vous recommandons de mettre à profit la force, l’endurance, la souplesse et la coordination nouvellement acquises chez nous et de les utiliser de façon aussi diversifiée que possible dans votre quotidien et pour le sport. Une sollicitation polysportive de vos muscles favorise la souplesse.
  5. Ne pas exagérer
    Une souplesse accrue exige une amélioration de la capacité de stabilisation d’une articulation. Cette dernière est avant tout développée grâce à des muscles puissants et dotés d’une bonne interaction. Un gain excessif de souplesse sans stabilisation musculaire simultanée, par ex. occasionné par des étirements excessifs, peut facilement conduire à des douleurs excessives. C’est pourquoi il est important que vous n’amélioriez pas votre souplesse au-delà d’une limite physiologique raisonnable.
  6. Prenez-vous en main
    Avec un entraînement de musculation correct, vous faites d’une pierre deux coups! Vous serez plus fort ET plus souple tout en garantissant la stabilité des articulations. N’hésitez pas à profiter de cette occasion. Nous vous conseillons volontiers.